Je vis à la montagne : quel portail choisir ?

Vivre à la montagne a de nombreux avantages : la nature, la qualité de l’air, les paysages à couper le souffle, la proximité des pistes de ski… Il y a aussi des inconvénients ! Vous devez vous équiper en matériels adaptés pour votre habitat, et votre portail en fait partie. Vous habitez en montagne et recherchez le portail idéal ? Vous êtes au bon endroit !

Partager

Portail adapté à la montagne

Quels matériaux choisir pour la montagne ?

Le marché du portail propose aujourd’hui un choix varié en termes de matériaux. Bois, PVC, alu, fer forgé ou acier, ces matériaux ne sont pas égaux face aux conditions climatiques. Un portail à la montagne doit pouvoir à la fois supporter des températures négatives, mais aussi des chutes de neige abondantes.

Le portail en bois

Qu’en est-il du portail en bois ? S’il s’avère une option envisageable en termes d’esthétisme car il sied parfaitement l’environnement montagnard, cependant, il craint l’humidité. Le bois absorde l’eau, ce qui le fait gonfler. Attention également au pourrissement s’il est en contact sur une longue durée avec de l’eau. Un portail en bois n’est ainsi pas la meilleure des solutions pour la montagne où la neige est souvent présente. Le risque est de se retrouver avec un portail bloqué en période hivernale.

Le portail en PVC

Le portail en PVC est très léger et peu couteux, mais son inconvénient principal est qu’il peut casser sous l’effet du gel, difficilement envisageable si vous vivez des périodes de températures négatives. Le PVC est aussi sensible au soleil, dont l’action à tendance à le jaunir. Il faudra donc un très bon traitement anti-UV pour un portail PVC dans les régions montagneuses avec un fort ensoleillement.

Le portail en fer forgé

Le portail en fer forgé quant à lui ne craint pas les UV ni le froid, son ennemi est la corrosion. Il doit subir un traitement contre la rouille de qualité, et régulièrement pour l’empêcher de s’installer et de le ronger. Il n’est pas particulièrement recommandé d’installer un portail en fer forgé en zone avec des risques de précipitation ou de neige importants.

Le portail en aluminium

Et l’aluminium ? En voilà une bonne idée ! Il est tout à fait adapté à la montagne : naturellement inoxydable, il est en prime insensible au froid qui ne l’altère aucunement. Il se marie bien avec les autres matières, bien qu’il impose un style contemporain à votre habitat extérieur.

Le portail en acier

Autre métal, l’acier : il supporte moins bien les basses températures que l’aluminium. Dûe à cette fragilité, le portail en acier aura tendance à la déformation. De plus, il n’apprécie guère l’humidité car sensible à la corrosion, comme le portail en fer.

Un portail pratique et fiable

Le portail coulissant : le plus pratique au quotidien

Vous l’avez compris, qui dit montagne, dit neige. Le conseil primordial que nous pouvons vous donner, c’est d’installer un portail coulissant. Le portail battant vous demandera en période hivernale de déblayer la neige pour l’ouverture des vantaux. C’est une perte de temps considérable, surtout les matins où les minutes semblent défiler comme des secondes… Avec un portail coulissant, vous vous soulagez de cette charge, qui n’est pas des moindres au quotidien.

En règle générale, le portail coulissant est aussi la solution idéale pour les terrains en pente, problématique que vous rencontrez probablement en tant qu’habitant de la montagne.

Toujours côté pratique, que vous viviez à la montagne ou pas, le portail motorisé reste la sommité en matière de portail. Le confort qu’il apporte au quotidien est inégalable, et d’autant dans les régions froides ! Restez au chaud dans sa voiture, sans subir les éléments extérieurs, est une petite consolation face aux hivers rugueux.

La motorisation autoportante : la plus adaptée à la montagne

Le danger d’un portail coulissant à la montagne, c’est son rail. S’il est entravé d’une manière par un obstacle, comme de la neige par exemple, sa fermeture ne pourra s’effectuer.
Il existe une solution : le portail autoportant. Découvrez en plus sur le portail autoportant dans notre article dédié.

Un portail motorisé à la montagne, c’est bien, mais qui fonctionne, c’est mieux. Le choix du portail motorisé est un point sur lequel porté votre attention. Face à des conditions difficiles, vous aurez besoin de solidité et de performance.
Voici nos conseils pour son choix :

  • L’indice IP : indice de protection, il vous renseigne sur la capacité du portail motorisé à empêcher l’eau et la poussière de le pénétrer. Il est composé de deux chiffres : le premier pour la résistance à l’eau, le second pour la résistance à la poussière. Un indice 54 offre une protection adéquate pour les zones froides et humides.
  • La tension : deux choix s’offrent à vous pour votre portail motorisé : le 24 volts ou le 230 volts. Un portail soumis à des périodes de grand froid a besoin de puissance pour fonctionner correctement. Une alimentation en courant alternatifs 230 volts est une décision judicieuse.

 

En résumé, vous vivez à la montagne, votre portail idéal est un portail coulissant autoportant en aluminium. Découvrez notre gamme TwinSlide et OneSlide !

Actualités

Les-portails-les-plus-originaux
4 février 2019

Les portails les plus originaux !

Comment dynamiser son extérieur avec quelques idées déco !

Lire l'article
Portail en bord de mer
21 février 2022

Je vis en bord de mer : quel portail choisir ?

Le bord de mer est délicat.

Lire l'article
Laura au bureau d'études de Portaleco
16 juin 2022

À la découverte du Bureau d’études Portaleco avec Laura

Interview de Laura, ingénieure au Bureau d’études Portaleco

Lire l'article
NEWSLETTER