Portail : les normes et garanties à l’achat

Un portail, c’est l’achat d’une vie ! C’est pourquoi il est important connaître les normes et garanties existantes avant de procéder à son acquisition. Choisir un bon fabricant de portail, c’est aussi choisir un fabricant qui respectent les normes en vigueur et dont les garanties sont claires et précises et dans lequel vous pourrez avoir confiance en cas de pépin.

Partager

Normes et garanties du portail

Quelles sont les normes auxquelles prêter attention à l’achat d’un portail ?

Lors de vos recherches du portail idéal pour votre maison, il est important de s’assurer que le portail que vous êtes sur le point d’acheter respecte des exigences particulières.
La norme européenne EN 13241-1 concerne les portails automatiques. Elle est obligatoire et exige un niveau de sécurité maximal pour empêcher tout risque d’accident : pincement, écrasement ou entrainement par le portail. Elle exige également une qualité minimum à la conception des portails motorisés en termes de durabilité des pièces et risque de déraillement.
Si le portail respecte ces conditions, il obtient le marquage CE.
Peu importe le portail, automatique ou non, choisir un portail avec le marquage CE est indispensable pour votre sécurité.

Les portails Portaleco bénéficient du marquage CE : découvrez-les !

Quelles sont les garanties à l’achat d’un portail ?

Lorsque vous faites l’achat d’un portail, vous avez des garanties qui vous protègent d’éventuelles déconvenues : un portail défectueux, un défaut constaté à la réception ou un portail qui n’est pas conforme à ce que vous avez acheté par exemple. Ces garanties sont regroupées sous trois grandes garanties :

  • La garantie légale de conformité
  • La garantie légale de vices cachés
  • La garantie commerciale

La garantie légale de conformité

À l’achat d’un portail, c’est la garantie légale de conformité qui vous protège si vous constatez que le portail ne correspond pas à celui que vous avez acheté (en termes de taille ou de caractéristiques par exemple) ou en cas de dysfonctionnement à la livraison. La garantie légale de conformité vous permet de choisir entre retourner le portail et être remboursé de son prix ou sa réparation. Attention, car la garantie légale de conformité est limitée dans le temps : vous avez deux ans pour la faire jouer.

La garantie légale des vices cachés

Un vice caché est un défaut caché qui ne permet pas l’utilisation d’un produit. Concrètement, c’est un défaut sur votre portail qui n’est pas apparent lors de l’achat et qui nécessite un démontage pour le découvrir. Comme la garantie légale de conformité, il y a un délai de deux ans pour lequel vous pouvez mettre en œuvre cette garantie. Il existe deux possibilités : rendre le portail et être remboursé en intégralité de son prix ou le garder et trouver un compromis avec le vendeur pour un remboursement partiel.

Sachez qu’à la différence de la garantie légale de conformité, c’est à vous de prouver que le portail a un vice caché. Vous devrez donc apporter des preuves, comme des devis de réparation par exemple.

La garantie commerciale

Aussi appelée garantie contractuelle, elle fait référence aux garanties complémentaires que propose le vendeur ou fabricant de portail. La garantie commerciale est un contrat entre le fournisseur et le client. Le vendeur ne peut pas se démettre des garanties commerciales une fois la vente effectuée.

Il faut avoir en tête que la garantie commerciale ne peut pas se substituer aux garanties légales dont le fournisseur est obligatoirement tenu de respecter. Si le contrat contient des garanties qui seraient inférieures à ce que la loi prévoit, ce sont bien les garanties inscrites dans la loi qui prévalent !

Certaines garanties commerciales proposées par votre vendeur de portail peuvent être payantes : une extension de garantie qui va au-delà de la garantie légale obligatoire par exemple.

J’ai un problème avec mon portail : que faire ?

Dans un premier temps, ne tentez surtout pas de résoudre la panne par vous-même : vous pourriez empirer le problème et le vendeur pourrait vous le reprocher et serait dans son droit de ne plus garantir son portail.

Renseignez-vous sur la garantie de votre portail : est-elle toujours valide ? Comme nous l’avons vu, elle est légalement de deux ans minimum, mais il est possible que votre fabricant le garantisse sur une durée plus longue. Vérifiez-le sur le contrat de vente.

Si votre portail est encore sous garantie, prenez-contact avec le vendeur. Dans le cas contraire, il faudra que vous procédiez à des réparations à votre charge. Il est judicieux là aussi de contacter le vendeur. : certain fabricant propose un service de réparation.

Vous pouvez faire désormais l’acquisition sereinement d’un portail et êtes paré en cas de problème qui pourrait survenir ! Pour aller plus loin, consultez notre article sur la législation du portail !

Actualités

Remplacer son vieux portail par un portail aluminium
19 avril 2022

Remplacer un portail ancien par un portail aluminium

Pourquoi vous devriez considérer le portail alu pour remplacer votre vieux portail

Lire l'article
Déclaration préalable de travaux pour installation d'un portail
11 avril 2022

Portail : remplir sa déclaration préalable de travaux

On vous en dit plus sur cette formalité administrative.

Lire l'article
Portail en bord de mer
21 février 2022

Je vis en bord de mer : quel portail choisir ?

Le bord de mer est délicat.

Lire l'article
NEWSLETTER